Projet de Privatisation de la fourrière automobile à Metz :

Après avoir supprimé plus de 3.000 places de stationnement gratuites en payantes, augmenté la tarification des parkings de plus de 30%, privatisé les pervenches « ASVP » (agent de verbalisation), voici venu le temps de la privatisation de la fourrière automobile à Metz !!
La privatisation de la fourrière automobile sera débattue au prochain conseil municipal ce jeudi 27 avril.
A ce jour, ce service est structurellemen…t déficitaire à hauteur de 50.000 euros. Il est prévu de demander au futur délégataire de ce service public de réaliser un nouveau parc (pour doubler la capacité de stockage) et d’acquérir deux nouveaux véhicules soit plus de 600.000 euros d’investissement pour une concession pour 10 ans . Sachant que la marge normative constatée du délégataire est de 5-7 % des résultats d’exploitation en moyenne… Il faudra pour arriver à l’équilibre doubler le nombre de véhicules mis à la fourrière : c’est à dire passer annuellement de 1.800 à 3.600 véhicules mis en fourrière chaque année !!!
A noter, en plus que la ville ne va réaliser aucune économie car les employés actuels (5 agents municipaux) de la fourrière ne souhaitent pas être transférés au futur délégataire. C’est à dire que la masse salariale va rester à la charge de la ville (environ 130.000 euros de masse salariale)…
Voici un magnifique cas d’école qui aboutit non seulement à accroitre les charges de la collectivité au lieu de faire des économies mais également à détériorer la qualité de vie à Metz par une explosion des véhicules mis en fourrière !

Motion DSP FOURRIERE AUTOMOBILE METZ

Partager Ce billet à été posté le Samedi, avril 22nd, 2017 à 6 h 14 min sous la catégorie Actualité. Vous pouvez suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback .

blog comments powered by Disqus