Mes 5 doutes sur le projet du Palais des congrès à Metz

Voici mes 5 doutes sur le futur Palais des Congrès de Metz (voir RL du 1/12/2013) :
1. Doute sur l’utilité aujourd’hui d’un tel équipement à Metz :

Pour toutes les villes qui souhaitent lancer un projet de Palais des congrès, le refrain est le même : C’est un outil consubstantiel à une ville importante et un outil indispensable à son développement économique. Toutefois, le gâteau n’est pas extensible à l’infini, il se partage. Or, depuis un certain temps, la taille du gâteau se réduit pour les congrès en « province ». En effet, avec la crise les organisateurs de congrès-séminaires se réduisent (laboratoire, banque,SNCF, HLM). La bataille de demain est encore plus difficile que celle d’hier. Est-ce réellement un équipement d’avenir ? 
Sans oublier que Nancy a décidé depuis un certain temps de construire un palais des congrès, Où est le schéma directeur de la métropole lorraine souhaité aussi bien par le Maire de Nancy que celui de Metz dans ce projet ? Peut-on se payer le luxe de bâtir deux nouveaux Palais des congrès au sein d’une même région ? Ne peut-on pas jouer la complémentarité au sein de ce sillon mosellan ? 
Comme l’a expliqué le président de l’agence de Metz Métropole Développement, pour tirer les fruits espérés du centre Pompidou-Metz, il nous faudrait aujourd’hui construire un centre des congrès. C’est à dire qu’après avoir investi plus de 82 millions d’euros dans le Centre Pompidou et dépensé 13 millions d’euros par an pour le faire fonctionner, il nous faudrait maintenant investir 70 millions d’euros dans la réalisation de ce Centre des congrès. On a un peu l’impression du tonneau des danaïdes… et quels autres investissements, il faudra réaliser pour tirer les fruits du centre Pompidou-Metz et du centre des congrès ?

2. Doute sur le choix d’un palais de congrès de 1200 places

Il nous est proposé de construire un bâtiment de 22 mètres de long avec un auditorium de 1.200 places pour être le 16e de France et le 1er de Lorraine. Quelle est la part de marché des congrès de plus de 800 congressistes ? Y-a-t-il un marché pour les congrès de plus de 1.000 congressistes en Région Est ? A-t-on la capacité hôtelière et de restauration pour accueillir ces congressistes ? Où est l’étude de marché pour établir la nécessité de construire un auditorium de 1.200 places ?

3. Doute sur l’emplacement proposé adossé à l’arrière de la Gare de Metz

L’idée de doter Metz et son agglomération d’un palais des congrès peut-être séduisante dans un premier temps, d’autant que le centre des congrès de Metz adossé à Metz Expo est vieillissant (à l’exception de son auditorium qui a été refait il y a peu de temps) et éloignée du centre-ville. 
Or, La proposition de situer le futur Palais des congrès à côté du Centre Pompidou, va une fois de plus écraser le bâti existant du quartier et étouffer le chef d’œuvre architectural du Pompidou Metz à l’image des constructions sortie de terre. Cette proposition aboutit à un surcoût de minimum 7,5 millions d’euros lié au coût du déplacement du répéteur. Un gâchis financier inacceptable.
Aujourd’hui, la ville doit se reconstruire sur elle-même. N’y avait-il pas d’autres choix plus pertinent :
• La Caserne Ney ou l’école des beaux arts : pour faire vivre le centre de Metz, en créant une jonction avec la nouvelle ville. Mais également en créant des synergies avec l’arsenal et ses deux salles de 900 places et de 350 places et Saint-Pierre aux Nonnains. On pourrait offrir un beau complexe… à moindre coût ..
• Les friches de Bon-Secours, synergie avec le parking Maud’huy

4. Doute sur la structure juridique avec Une SPL qui ne permet pas d’intégrer dans le capital des partenaires privé

5. Doute sur votre budget pharaonique 

Le montant de l’investissement proposé est de 70 millions d’euros soit plus du double du budget initial du Centre Pompidou-Metz, excusez du peu ! A titre de comparaison, le nouveau bâtiment de l’ENIM est de à 38 millions d’euros pour une surface de 18.000 M2. Ce n’est un centre des congrès que l’on veut faire à Metz mais un véritable Palais socialiste pour ce Montant. Comment a été déterminé le montant de 70 millions d’euros pour ce Palais des congrès? Comment a été évalué la superficie jugée nécessaire 16.000 m2 de surface ? Comment justifier un ratio de 4.375 euro le m2 ?

Ce projet au coût pharaonique ne peut même plus être porté par Metz Métropole qui n’a plus les moyens de ses ambitions. Elle ne peut que proposer de financer ce projet à hauteur de 10 millions d’euros et de plus en empruntant cette somme. L’agglomération fortement endettée par le projet du Mettis est obligé de transférer le financement de ce projet à la ville de Metz. Comment peut-on demander aux élus municipaux de Metz de voter en fin de mandat un investissement de plus de 30 millions d’euros pour la ville alors que celui-ci n’est même pas prévu au budget 2013 de la ville. Comment peut-on accepter d’investir dans un tel projet sans un véritable débat sur l’opportunité d’un tel équipement ? 

Il en faut pas oublier que notre pays connait la plus grave crise économique et sociale maintenant depuis la Seconde Guerre mondiale. Cette crise dure déjà depuis 7 ans et malheureusement personne n’entrevoie de sortie de crise à brève échéance. N’est-ce pas incompréhensible pour les Messins qui souffrent de voir comment les élus locaux jouent aux équilibristes avec leur argent ! D’autant plus que cet argent n’est pas dans les caisses et qu’il faudra endetter la ville et l’agglomération pour financer des projets somptuaires.

Ces cinq doutes conduisent à demander un large débat pour bien prendre en compte les enjeux économiques et financiers d’un tel projet. Il est temps de donner du temps au temps pour mieux réfléchir et apporter des réponses aux cinq questions posées.

Partager Ce billet à été posté le Dimanche, décembre 8th, 2013 à 6 h 38 min sous la catégorie Sablon. Vous pouvez suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback .

  • Persinge

    Vous u00eates Monsieur Lebeau un fervent du00e9fenseur du Palais des congru00e9s de… Nancy…nnMais de qui vous moquez-vous, Ou pour qui roulez-Vous? Est ce que vous voulez que Metz soit une place forte en lorraine dans les prochaines annu00e9es? nnVous devriez aller vous pru00e9senter u00e0 Nancy…

blog comments powered by Disqus