Déshabiller Pierre pour habiller Paul

Avec la volonté de la municipalité de sortir le cinéma commercial du centre-ville historique et de laisser subsister uniquement un cinéma d’arts et d’essais place Saint Jacques, celle-ci fait un choix discutable. La volonté du Maire de Metz est de construire, un nouveau cœur de ville avec Muse mais quel organisme peut-il se prévaloir d’avoir deux cœurs ? Le centre-ville historique avec le départ du cinéma commercial va perdre à minima un flux de 100.000 visiteurs lié à l’activité de cet équipement. Cela va aboutir à déshabiller Pierre pour habiller Paul. Quelle est la stratégie de développement harmonieux ? Où est le schéma de développement directeur ? Trois projets dans la même période : réfection du centre Saint Jacques, Projet Muse, Waves en pleine crise économique avec un pouvoir d’achat des messins qui stagne depuis 5 ans. Peut-on risquer d’avoir dans notre centre-ville une friche commerciale qui se propagera et contaminera le reste ? Attention à ne pas créer les conditions d’un déséquilibre trop important. Pour éviter cela, il faudrait renforcer l’attractivité du centre-ville en lançant également des projets pour le centre-ville historique : réfection des voiries de la rue Serpenoise et de la rue des Clercs et pourquoi pas la création d’un Palais des saveurs (extension du marché couvert en regroupant les Meilleurs Ouvriers de France…) tout en diminuant les tarifs de stationnement qui sont trop onéreux.

Partager Ce billet à été posté le Samedi, novembre 1st, 2014 à 16 h 22 min sous la catégorie Actualité, Blog. Vous pouvez suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback .

blog comments powered by Disqus