Il est grand temps que se dégage une majorité sur le choix des dépenses d’exploitation à diminuer car il est un fait qu’augmenter les impôts et taxes ne suffit pas et ne suffira jamais à Metz Métropole. Bien entendu, cela devra se faire par étapes mais l’important en ce domaine est de donner une perspective dans laquelle une grande majorité des habitants de notre territoire pourrait se retrouver.

De la perspective, de la continuité, de la visibilité, de la volonté politique, du courage, en interne et à l’extérieur, quelle que soit la couleur de ceux qui composent l’exécutif de Metz Métropole – pour peu qu’ils ne nous proposent pas des solutions vaines – c’est ce à quoi il faut arriver.

A l’heure où les contribuables messins ont reçu leur feuille d’impôts locaux, pour certains en augmentation non négligeable, et où les entreprises se plaignent du déséquilibre croissant des charges pesant sur elles par rapport à la concurrence étrangère, on peut raisonnablement penser que cet alourdissement (versement transport et diminution de l’abattement général pour la taxe habitation) aurait été plus facilement accepté s’il avait été accompagné en même temps d’objectifs clairs de diminution de dépense.

Mais je reste confiant et je promets – optimiste que je suis – que je vais défendre une solution à Metz Métropole passant par un assainissement des dépenses de fonctionnement de Metz Métropole…
Bonne semaine à tous !

Partager Ce billet à été posté le Dimanche, octobre 5th, 2014 à 16 h 02 min sous la catégorie Actualité. Vous pouvez suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback .

blog comments powered by Disqus